Foire aux questions

Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les produits de Gentec-EO.

Gentec-EO

  • Où puis-je en apprendre davantage sur votre compagnie ?

    Allez à la section À propos pour en apprendre davantage sur Gentec-EO.

  • Comment connaître les nouveautés de Gentec-EO ?

    Pour être tenu au courant des nouveaux produits de Gentec-EO et des évènements à venir, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle. Vous pouvez aussi rester au courant par l’entremise de LinkedIn, Facebook et Twitter.

    Notre blogue est un excellent moyen d’en apprendre davantage sur les lasers et autres sujets connexes.

  • Comment puis-je me procurer vos produits ?

    Aux États-Unis et au Canada, vous pouvez acheter nos produits directement sur notre site internet ou communiquer avec notre équipe des ventes afin d’obtenir une soumission, une réponse à vos questions et des trucs pratiques.

    À l’extérieur des États-Unis et du Canada, veuillez communiquer avec votre distributeur local. Vous pouvez aussi nous laisser le soin de rediriger votre demande à la bonne personne en remplissant une demande de renseignement.

  • Comment fonctionne votre service après-vente ?

    Veuillez remplir notre formulaire de soutien et demande de retour autorisé (RMA) afin qu’un membre de notre équipe puisse vous offrir son soutien. Vous pouvez aussi communiquer avec votre distributeur local.

    Le centre de ressources est aussi un endroit qui regorge de renseignements utiles sur nos produits : manuels, spécifications, vidéos et notes techniques.

  • Est-ce possible de personnaliser vos produits ?

    Oui, les produits que nous offrons peuvent être adaptés afin de mieux répondre à vos besoins. Sur la page de presque tous nos produits, vous pouvez appuyer sur le bouton Personnalisez ce produit pour voir quelles caractéristiques peuvent être modifiées. Dans certains cas, d’autres modifications sont possibles sans être annoncées. Communiquez avec nous pour en apprendre davantage.

    En apprendre davantage sur les produits sur mesure de Gentec-EO.

Commandes et livraison

  • Quels sont les modes de paiement acceptés ?

    Les paiements par carte de crédit (Visa, Mastercard, American Express) sont acceptés sur notre site internet (accessible seulement aux clients des États-Unis et du Canada).

    Vous pouvez aussi effectuer un paiement par carte de crédit ou par virement bancaire en faisant affaire avec un représentant.

    Si vous faites affaire avec un distributeur local, le paiement se fera selon les modalités établies par le distributeur.

  • Quels sont les transporteurs possibles ?

    Les commandes faites sur notre site internet (accessible seulement aux clients des États-Unis et du Canada) sont livrées par UPS, à moins d’avis contraire.

    Vous pouvez discuter des modalités de livraison avec le représentant de Gentec-EO ou votre distributeur local.

    Dans tous les cas, il sera possible d’utiliser votre propre compte chez votre transporteur si vous le désirez.

  • Je veux une soumission. Comment puis-je l’obtenir ?

    Utilisez ce formulaire pour regrouper et transmettre les détails de votre demande à un représentant Gentec-EO ou à votre distributeur local. Vous pouvez aussi utiliser le bouton à cet effet (présent sur la page web de tous les produits).

    Il est possible qu’on vous demande certains renseignements supplémentaires avant d’émettre la soumission.

    Votre demande de renseignements sera révisée par Gentec-EO et renvoyée à votre distributeur local.

Produits

  • Quel est le meilleur moyen de trouver rapidement une solution qui répond à mes besoins ?

    L’ASSISTANT DE RECHERCHE est un outil moderne et efficace permettant de trouver le produit Gentec-EO le mieux adapté à votre laser. Répondez aux questions portant sur les caractéristiques de votre laser et l’outil vous proposera ensuite trois solutions qui répondent à vos besoins.

  • Je ne suis pas certain de mon choix. Pouvez-vous confirmer que j’ai choisi un produit adéquat ?

    Sur la page de chaque produit, sous l’onglet Spécifications vous trouverez un bouton Vérifiez si ce produit fonctionne avec votre laser. Saisir les renseignements demandés concernant votre laser et notre outil de vérification pourra confirmer si, oui ou non, le produit convient.

    Si un doute persiste, n’hésitez pas à communiquer avec notre équipe des ventes afin de faire approuver votre choix ou obtenir davantage de renseignements.

  • Vos produits sont-ils accompagnés d’une garantie ?

    Tous les produits Gentec-EO sont accompagnés d’une garantie d’un an.

    Cette garantie se veut un symbole de notre engagement à fournir des produits de la plus haute qualité. Tout produit Gentec-EO utilisé de manière appropriée et qui ne fonctionne pas à la hauteur des spécifications publiées au cours de sa première année d’utilisation devrait être renvoyé à notre adresse principale pour être évalué. Les termes de la garantie, si applicable, dicteront la suite.

    De plus, nous offrons une garantie à vie pour les produits Gentec-EO qui sont diligemment renvoyés pour leur étalonnage annuel comme recommandé par nos lignes directrices.

  • Un support est-il inclus avec tous les détecteurs ?

    Non, les supports doivent être achetés séparément. Sur la page de chaque produit, sous l’onglet Aperçu, se trouve une liste des supports compatibles (si applicable).

  • Où se trouvent les courbes d’absorption de vos détecteurs ?

    La courbe d’absorption d’un produit se trouve sur la page du produit (si applicable).

    Les courbes d’absorption de nos différents détecteurs sont disponibles dans notre centre de téléchargement.

Logiciels

  • Les logiciels sont-ils gratuits ?

    Oui !

    Nos logiciels sont gratuits et fonctionnent sans licence. Des tutoriels et du soutien technique sont offerts gratuitement si vous utilisez les logiciels avec un produit Gentec-EO.

    Les modifications apportées aux logiciels standards pour des utilisations personnalisées peuvent occasionner des frais d’ingénierie non récurrents

  • Où puis-je télécharger les logiciels et les pilotes requis ?

    Le centre de téléchargement comprend une liste des différents logiciels et pilotes dont vous aurez besoin pour utiliser les produits Gentec-EO.

    Certains appareils nécessitent l’installation sur votre ordinateur de pilotes USB afin d’installer et d’utiliser les logiciels associés. C’est le cas, par exemple, des caméras de la série BEAMAGE et des détecteurs intégrant un module INTEGRA (USB).

  • Comment s’assurer d’avoir les dernières versions des logiciels ?

    Notre infolettre mensuelle, ainsi que la section Nouvelles Gentec-EO de notre blogue présentent de l’information sur nos mises à jour.

  • Peut-on se servir de vos logiciels sur d’autres systèmes d’exploitation que Windows ?

    Les logiciels Gentec-EO sont uniquement compatibles avec Windows.

    La communication par ports série avec Linux est possible dans certains cas, notamment dans le cas des appareils intégrant un module INTEGRA (USB).

  • Quelle est la compatibilité avec LabVIEW et MATLAB ?

    La plupart des détecteurs Gentec-EO peuvent fonctionner avec LabVIEW. Les pilotes sont disponibles au centre de téléchargement et dépendent du module d’acquisition et de lecture que vous utilisez.

    La communication entre MATLAB et les modules Gentec-EO est aussi possible par l’entremise des ports série. MathWorks fournit de l’information sur cette méthode sur leur site web.

Étalonnage

  • Quelle est la précision de vos appareils de mesure ?

    Le niveau de précision d’une mesure dépend du type et du modèle de détecteur utilisé, ainsi que des caractéristiques du laser utilisé. Pour des détecteurs de puissance thermiques, cette valeur est de l’ordre de ± 2,5 % à 1 064 nm. Pour des détecteurs de puissance pyroélectriques, cette valeur est habituellement plus près de ± 3 % à 1 064 nm.

    L’étalonnage et la précision de mesure sont des sujets intéressants, mais complexes. Veuillez communiquer avec notre équipe des ventes pour connaître les valeurs spécifiques qui s’appliquent dans votre cas et mieux comprendre l’importance et la signification de ces valeurs.

  • Que signifie « plage spectrale étalonnée » ?

    La plage spectrale étalonnée d’un détecteur donné est la gamme de longueurs d’onde pour laquelle l’étalonnage est traçable au NIST (National Institute of Standards and Technology).

    La traçabilité est la propriété d’une mesure qui peut être reliée de manière fiable à des étalons de référence, par exemple ceux d’une autorité reconnue.

  • La longueur d’onde de mon laser se trouve à l’extérieur de la plage spectrale étalonnée. Mon détecteur fonctionnera-t-il quand même ?

    En règle générale, oui.

    L’absorption spectrale est un facteur clé lorsqu’on cherche à savoir si un détecteur peut être utilisé au-delà de sa plage spectrale étalonnée avec une précision satisfaisante. Plusieurs de nos produits ont une réponse spectrale uniforme, leur permettant de demeurer sensibles même en dehors de la plage spectrale étalonnée. Veuillez communiquer notre équipe des ventes afin de mieux comprendre la portée de l’énoncé ci-dessus et de déterminer dans quelle mesure nos détecteurs répondront à vos besoins particuliers.

  • Pourquoi un réétalonnage est-il nécessaire ?

    Un réétalonnage annuel est nécessaire afin de confirmer que la sensibilité du détecteur (en mV/W ou mV/J) est encore conforme aux spécifications du produit.

    La sensibilité peut avoir dérivé (changé progressivement) avec le temps, ce qui ajouterait une erreur systématique à toutes les mesures effectuées. La recalibration, effectuée par Gentec-EO avec des étalons de référence du NIST, vous assure d’utiliser les valeurs de sensibilité les plus à jour.

  • À quelle fréquence mon détecteur Gentec-EO devrait-il être réétalonné ?

    La convention dans le domaine est de faire étalonner ses appareils tous les ans. C’est aussi ce que nous recommandons.

    Dans certains cas, une autre fréquence de réétalonnage peut être mieux adaptée. Par exemple, si on observe que les valeurs mesurées semblent dériver avec le temps, il est probable que la sensibilité ait changé et, dans ce cas, un réétalonnage serait de mise, peu importe la date du dernier étalonnage. L’exemple inverse serait celui d’un détecteur utilisé peu souvent et de façon appropriée, qui pourrait alors être calibré à intervalles plus longs.

  • La surface active (de détection) de mon appareil est décolorée ou semble endommagée. Le détecteur est-il brisé et peut-il être réétalonné ?

    Cela dépend de la sévérité de la décoloration ou de l’endommagement. Si le détecteur ne peut être réétalonné dans son état actuel, Gentec-EO peut remplacer la surface de détection et réétalonner ensuite le détecteur.

  • Comment puis-je demander un réétalonnage ?

    Le formulaire de soutien et demande de retour autorisé de marchandise (RMA) est conçu pour que Gentec-EO ait toute l’information pour vous informer du coût et de l’étendue des réparations nécessaires.

Mesures de puissance

  • Quelles sont les étapes à suivre afin d’obtenir une mesure de puissance précise avec vos appareils ?

    1. Puisque la puissance des lasers a tendance à varier (ou fluctuer) lorsque le laser se réchauffe, nous vous conseillons premièrement de laisser le laser fonctionner quelque temps avant de mesurer sa puissance.
    2. Aussi, la taille du faisceau devrait correspondre entre 40 % et 60 % de la taille de l’ouverture du détecteur.
    3. Une mise à zéro doit être effectuée dans les règles de l’art, avec le laser éteint et à température ambiante.
  • Mon laser est pulsé. Comment puis-je mesurer sa puissance moyenne ?

    Les détecteurs de puissance, tout comme ceux d’énergie, peuvent mesurer la puissance moyenne.

    Un détecteur de puissance peut mesurer la puissance moyenne (W) d’un laser pulsé si son taux de répétition est assez rapide. 10 Hz est le taux de répétition minimal à partir duquel la plupart des détecteurs de puissance interprètent le laser comme s’il s’agissait d’un laser continu.

    Un détecteur d’énergie mesure l’énergie par impulsion (J) d’un laser pulsé, mais détecte en même temps son taux de répétition. Les modules Gentec-EO consultent le registre de données de manière périodique afin de calculer la puissance moyenne mesurée en fonction de l’énergie des impulsions et de leur fréquence.

  • Comment connaître la puissance minimale mesurable par un détecteur ?

    La puissance minimale mesurable par un détecteur dépend du rapport signal-bruit (SNR). Le SNR est un facteur par lequel vous multipliez la puissance équivalente de bruit (NEP) pour déterminer la valeur minimale mesurable.

    Gentec-EO recommande un SNR de 30 dans le but d’avoir une faible puissance équivalente de bruit par rapport au signal mesuré.

    Par exemple, la puissance équivalente de bruit (NEP) du UP19K-15S-H5-D0 est de 1 mW. Donc, selon Gentec-EO, ce détecteur devrait être utilisé pour des mesures de puissance de 30 mW ou plus.

  • Comment savoir si mon photodétecteur est saturé ?

    Le signal de sortie d’un photodétecteur va passer graduellement d’un comportement linéaire à un comportement asymptotique au fur et à mesure que la puissance laser incidente augmente linéairement.

    La saturation est le résultat d’une trop grande densité de puissance, mais ne signifie pas forcément que le détecteur est endommagé.

  • Comment est-ce possible que deux détecteurs du même modèle mesurent une valeur différente pour le même laser ?

    Ceci est indésirable. Il est possible que les deux résultats soient équivalents compte tenu des incertitudes des deux détecteurs. Si la différence entre les deux mesures est plus grande que l’incertitude, vous pouvez vérifier certaines choses.

    1. Assurez-vous que les deux détecteurs sont utilisés à l’intérieur des limites fixées par leurs spécifications techniques. Par exemple, il n’est pas conseillé d’utiliser les détecteurs à la limite de leurs capacités (~50 % de la puissance mesurable maximale par exemple, etc.)
    2. Le laser doit être bien aligné sur le centre de la surface active du détecteur et la totalité du faisceau doit traverser l’ouverture. Pour des résultats optimaux, la taille du faisceau ne devrait couvrir plus de 80 % ou moins de 10 % de la surface du détecteur.
    3. Les antécédents d’utilisation du détecteur doivent aussi être pris en considération. Un détecteur endommagé, que ce soit apparent ou pas, peut fournir des mesures différentes de celles attendues, car ses données d’étalonnage ne sont plus à jour en raison des dommages. Aussi, un détecteur ayant servi depuis trop longtemps sans être réétalonné peut fournir des mesures différentes de celles attendues.

    Si ces raisons ne suffisent pas à expliquer les mesures erronées, veuillez nous expliquer la situation et nous fournir les renseignements suivants :

    • Numéro de série de chaque détecteur; 
    • Conditions environnementales; 
    • Caractéristiques de la source laser (type, puissance, taille du faisceau, etc.); 
    • Dommages apparents à la surface de l’absorbeur.
  • Je veux utiliser un détecteur de puissance refroidi à l’eau. Quelles sont les exigences à respecter pour l’eau de refroidissement ?

    Toutes les exigences à respecter sont décrites en détail dans les manuels du détecteur choisi. Veuillez noter que les exigences pour l’eau peuvent varier en fonction de la technologie utilisée et de la taille du détecteur.

    À titre d’exemple, un détecteur de la série UP requiert typiquement un débit d’eau de refroidissement de 3 litres par minute (LPM) et une température d’eau maximale de 22 °C. Les détecteurs de la série HP, quant à eux, requièrent typiquement un débit entre 4 et 6 LPM et une température d’eau variant entre 15 et 25 °C, le débit ne devant pas varier de plus de ±1 LPM.

    Les manuels de l’utilisateur fournissent aussi des renseignements sur la qualité de l’eau et les additifs à éviter.

Mesures d’énergie

  • Comment puis-je mesurer la puissance moyenne avec un détecteur d’énergie ?

    La puissance moyenne d’un laser pulsé ou modulé peut être déterminée en multipliant l’énergie moyenne des impulsions par la fréquence de répétition.

    Par exemple, un laser pulsé dont l’énergie par impulsion mesurée est de 1 mJ/impulsion et dont le taux de répétition mesuré est 100 Hz possède une puissance moyenne de 100 mW.

  • Comment connaître l’énergie par impulsion minimale mesurable par un détecteur d’énergie ?

    L’énergie minimale mesurable par un détecteur dépend du rapport signal-bruit (SNR). Le SNR est un facteur par lequel vous multipliez l’énergie équivalente de bruit (NEE) pour déterminer la valeur minimale d’énergie mesurable.

    Gentec-EO recommande un SNR de 30 dans le but que l’énergie équivalente de bruit reste faible par rapport au signal mesuré.

    Par exemple, l’énergie équivalente de bruit (NEE) du QE25LP-S-MB-DO est de 4 μJ. Donc, selon Gentec-EO, ce détecteur ne devrait pas être utilisé pour mesurer des énergies de moins de 120 μJ.

  • Est-ce possible d’utiliser une rallonge électrique avec un détecteur d’énergie ?

    Il n’est pas possible d’utiliser une rallonge électrique avec un détecteur d’énergie muni d’un connecteur standard DB-15 afin d’éviter des phénomènes électriques néfastes.

    Par contre, la longueur du câble peut être personnalisée afin d’être plus longue. Communiquez avec nous afin d’avoir davantage de renseignements et obtenir une soumission pour un détecteur modifié de la sorte.

  • Quelle est la largeur d’impulsion maximale (et minimale) d’un détecteur d’énergie ?

    La largeur d’impulsion maximale d’un détecteur dépend du temps de montée, qui lui dépend de différents facteurs, dont la taille et l’épaisseur du cristal pyroélectrique, etc. La valeur de ce paramètre est toujours spécifiée dans la documentation de nos détecteurs.

    Un détecteur d’énergie ne possède pas de largeur d’impulsion minimale.

  • J’ai vu que certains détecteurs de la série QE sont suivis de -MB et d’autres de -MT. Quelle est la différence ?

    MB et MT sont les noms de code des deux principaux matériaux absorbeur utilisés pour notre série QE.

    MB est le plus résistant des deux et il est sensible à une large gamme de longueurs d’onde, mais son épaisseur augmente son temps de montée. Il n’est donc pas possible de l’utiliser pour mesurer des lasers à haut taux de répétition (plus de 1 kHz).

    MT est un absorbeur métallique plus mince et moins résistant, mais dont le temps de montée est très rapide. Il permet de mesurer des lasers plus rapides (typiquement entre 1 kHz et 6 kHz).

  • Quand ai-je besoin d’un atténuateur ?

    Les atténuateurs diffus QED devraient être utilisés lorsqu’on se sert de lasers à haute densité d’énergie (ou fluence) ou à haute puissance moyenne. Par exemple, pour des valeurs de fluence dépassant 0.5 J/cm², nous recommandons à l’utilisateur de considérer un atténuateur QED.

    Cet atténuateur a une haute valeur de réflectivité et change la sensibilité du détecteur avec lequel il est utilisé. Nous vous invitons à prendre connaissance des options d’étalonnage QED pour rendre votre détecteur plus polyvalent. L’étalonnage par l’utilisateur est un autre aspect à prendre en compte.

Diagnostic de faisceaux

  • Est-ce que le logiciel de diagnostic de faisceaux (PC-Beamage) est compris avec les appareils de la série BEAMAGE ?

    Une clé USB comprenant le logiciel, le firmware et la documentation associés à la série BEAMAGE est comprise avec tous les profileurs.

    PC-Beamage peut aussi être téléchargé gratuitement du centre de téléchargement. Il ne requiert ni licence, ni mot de passe, ni preuve d’achat. Il est donc possible de le télécharger en tout temps pour se familiariser avec son fonctionnement. Il comprend même des faisceaux simulés pour permettre de l’essayer.

  • Quelles sont les définitions de la taille du faisceau disponibles dans votre logiciel de diagnostic de faisceaux (PC-Beamage) ?

    On peut choisir l’une des définitions de taille du faisceau suivantes :

    • 4σ (recommandé et utilisé par ISO);
    • Largeur à mi-hauteur (FWHM);
    • Un sur e carré (1/e²);
    • 86 % du diamètre effectif (D86).

    Il est aussi possible d’utiliser sa propre définition de la taille du faisceau dans le logiciel.

  • Peut-on mesurer le positionnement ou le décalage d’un faisceau laser à l’aide de vos caméras de diagnostic de faisceaux ?

    Oui!

    La mesure du positionnement et du décalage (relatifs et absolus) d’un faisceau est une des fonctionnalités de PC-Beamage. Un menu entier est dédié à ces fonctionnalités.

  • Vos caméras pour diagnostic de faisceaux sont-elles étalonnées ?

    D’un point de vue métrologique, l’idée d’étalonner une caméra pour diagnostic de faisceaux n’a pas vraiment de sens, puisqu’il n’existe pas d’étalon de référence pour comparer les mesures de profil de faisceau. On peut affirmer, cependant, que nos détecteurs de puissance sont traçables au NIST, puisque le NIST fournit des étalons de référence reconnus par l’ensemble de l’industrie. Il n’y a pas d’équivalent pour le diagnostic de faisceaux.

    Afin d’optimiser la performance, Gentec-EO s’assure que le niveau de bruit et la sensibilité des pixels de chaque caméra sont uniformes, peu importe le type de capteur.

  • Quelle est l’incertitude de mesure de vos caméras pour diagnostic de faisceaux ?

    Un profileur de faisceau ne peut être étalonné et, par conséquent, nous ne pouvons fournir de valeur d’incertitude. On peut affirmer, cependant, que nos détecteurs de puissance sont traçables au NIST, puisque le NIST fournit des étalons de référence reconnus par l’ensemble de l’industrie. Il n’y a pas d’équivalent pour le diagnostic de faisceaux.

    La très petite taille des pixels de l’ensemble de nos caméras fournit une résolution spatiale élevée et les mesures de profil de faisceau peuvent donc être considérées comme précises, à toutes fins pratiques. La recommandation d’ISO de ne pas mesurer des faisceaux de moins de 10pixels de large aide à déterminer la limite inférieure.

  • La taille de mon faisceau est trop grande pour vos caméras de diagnostic de faisceaux. Quelles options s’offrent à moi ?

    Quelques solutions existent :

    • Considérez utiliser plutôt le BEAMAGE-4M-FOCUS, une variante particulière du BEAMAGE.
    • Étudiez la possibilité d’utiliser une lentille de caméra pour permettre à la caméra de prendre une image indirecte du faisceau lors de sa diffusion (ou réflexion) au travers d’un verre (ou sur une surface). Cette option permet à l’utilisateur de mesurer le laser et d’obtenir son profil à distance.
    • Réduisez la taille du faisceau (à l’aide d’un réducteur de faisceau, par exemple) et ajoutez un atténuateur additionnel afin de contrebalancer l’augmentation de puissance et d’énergie du faisceau concentré.
  • Comment puis-je obtenir le profil d’un faisceau laser de haute puissance ?

    Les caméras de diagnostic de faisceaux Gentec-EO munies d’un filtre à densité neutre (ND) peuvent résister à une puissance moyenne maximale de 1 W. Pour des puissances plus élevées, vous devez alors faire passer le faisceau incident par un atténuateur de faisceau (un échantillonneur de faisceau ou un diviseur de faisceau) avant qu’il n’atteigne la caméra, pour ne pas l’endommager.

    Vous pouvez aussi considérer l’utilisation d’une lentille de caméra afin d’obtenir une image diffusée (réfléchie) du profil au travers ou sur une surface. Vous pouvez prendre des mesures laser et obtenir le profil du faisceau simultanément en utilisant un détecteur Gentec-EO comme surface de diffusion.

Mesures Térahertz

  • De quelle façon les détecteurs térahertz sont-ils étalonnés ?

    L’étalonnage d’un détecteur de puissance Térahertz est un processus complexe, similaire en bien des points au processus d’étalonnage des autres détecteurs que nous offrons (les détecteurs de puissance thermiques et pyroélectriques, par exemple), mais ayant des implications différentes en raison des étalons de référence utilisés. Communiquez avec nous directement pour mieux comprendre la portée de ces implications.

  • Des mesures relatives de 440 μm à 3 000 μm. Qu’est-ce que ça signifie exactement ?

    Au-delà de la plage spectrale étalonnée, l’intervalle de 10,6 µm à 440 µm par définition pour les détecteurs de puissance térahertz, il est impossible d’avoir des mesures absolues. En d’autres mots, on ne peut conclure à partir d’une seule mesure hors de la plage spectrale étalonnée. C’est en comparant des mesures entre elles qu’on peut tirer des conclusions. Par exemple, on peut conclure que « La puissance moyenne que je viens de mesurer est deux fois plus grande que celle que j’ai mesurée avant. »

    Des mesures de puissance et d’énergie térahertz relatives sont quand même utiles à bien des égards, permettant d’aligner un montage optique, de suivre l’évolution dans le temps de la puissance, de trouver des maximums de puissance locaux, etc.

  • Puis-je mesurer l’énergie par impulsion avec un détecteur térahertz, au lieu de la puissance moyenne ?

    Les détecteurs de puissance Térahertz à sortie analogique, tels ceux de la série THZ-I-BNC ou QS-THZ, peuvent être configurés pour mesurer l’énergie d’impulsion au lieu de la puissance moyenne.

    THZ5I-BL-BNC peut être utilisé de pair avec un oscilloscope pour des mesures relatives jusqu’à 10 Hz. Au-delà de cette fréquence, la tension de sortie d’un détecteur comme le THZ5I-BL-BNC va diminuer au fur et à mesure que le taux de répétition augmente.

    Un détecteur comme le QS5-THZ peut être inséré dans un bloc de test QS-I-TEST pour mesurer une source laser terahertz à 10 Hz aussi.

  • Vos produits Térahertz nécessitent-ils tous l’utilisation d’un découpeur optique ?

    À l’exception du THZ12D-3S-VP-D0 et de ses déclinaisons, tous les détecteurs de puissance térahertz Gentec-EO doivent être utilisés avec un découpeur optique lorsqu’on utilise une source laser térahertz continue (CW).

    La fréquence de découpage optique à utiliser varie selon le modèle du détecteur Térahertz utilisé. Veuillez consulter les spécifications techniques du détecteur en question.

  • Vos détecteurs térahertz à sortie analogique peuvent-ils être utilisés avec un amplificateur synchrone (lock-in) ?

    C’est possible et c’est même le meilleur moyen de s’en servir lorsque vous intégrez un découpeur optique dans votre montage optique.

  • Avez-vous un produit permettant de mesurer le positionnement ou le décalage d’une source térahertz ?

    Les détecteurs de la série QUAD mettent à profit des capteurs pyroélectriques capables de mesurer autant des sources térahertz que des longueurs d’onde associées aux UV et aux IR.

    Il faut par contre considérer quelques aspects importants avant d’utiliser ces détecteurs. Entre autres choses, il faut que votre source soit concentrée en un faisceau uniforme dont l’uniformité spatiale est stable dans le temps. Vous pouvez communiquer directement avec nous pour vous assurer que cet appareil est adapté à vos besoins.

  • Puis-je mesurer la largeur d’impulsion (ou la forme) d’un laser térahertz pulsé à l’aide de vos détecteurs ?

    Il est possible de mesurer la largeur d’impulsion d’un laser térahertz pulsé. Il est aussi possible de le faire pour des lasers UV ou IR typiques, d’ailleurs.

    Cela implique d’utiliser un détecteur pyroélectrique de la série QS avec un bloc de test QS-I-TEST, configurés de manière à ce que le temps de montée du détecteur QS soit bien plus court que celui du laser. La tension de sortie analogique du QS-I-TEST peut alors être interprétée comme étant la forme de l’impulsion laser.

    Bien que cette méthode fonctionne bien, elle ne constitue pas une utilisation typique de nos produits. Nous vous conseillons donc de communiquer avec nous avant d’entreprendre de telles démarches.

  • Avez-vous des composants optiques pour les détecteurs térahertz ?

    Nous n’offrons pas de lentilles optiques, mais nous avons différents filtres passe-bande pour des longueurs d’onde correspondant aux IR et aux THz. Des choix fréquents pour les applications térahertz sont PEW (polyéthylène haute densité), SCQW (monocristal de quartz) et SiW (silicium).

    Ils peuvent ainsi facilement être utilisés de pair avec nos détecteurs térahertz et nos détecteurs pyroélectriques QS.

COPYRIGHT ©2019 Gentec-eo Spektrum média